elena mozhvilo cover

Agorapulse, Back Market, Maif – Opter pour un modèle hybride, plutôt que 100% télétravail.

“D’ici quelques années nous serons tous 100% en télétravail.”

Bien que le covid-19 ait généralisé cette pratique, le télétravail va-t-il vraiment devenir la nouvelle organisation de travail de demain ? Hors contexte sanitaire, est-ce souhaitable ?

Lors d’une table ronde (en remote, contexte oblige !), Sébastien Gendreau d’Agorapulse, Romain Liberge de la MAIF et Jérôme Dumont de Back Market ont partagé leurs apprentissages  du confinement et le modèle qu’ils se voient adopter de manière pérenne dans le monde post-covid.

Ces entreprises ont des cultures de travail, une structure (taille, localisation géographique) et proviennent de secteurs d’activités divers entre logiciel, assurance et réparation d’équipements. Malgré ces différences, le modèle de télétravail hybride, qui combine télétravail et présence physique, était plébiscité par tous nos intervenants et considéré comme le modèle le plus efficace dans la durée tant pour l’efficacité de l’entreprise que pour le bien-être des collaborateurs.

À la question “quel modèle demain ?” (49:28), ils ont été unanimes, préconisant d’adopter un rythme de 3 jours de télétravail et de 2 jours en présentiel au bureau. Pour eux, c’est la meilleure manière de tirer les bénéfices du télétravail tout en évitant les risques d’un modèle “full remote”.

Le confinement, un accélérateur puissant de la pratique du télétravail.

Avec le confinement de mars-avril 2020, le télétravail, encore ponctuel, s’est généralisé, permettant d’en voir les bénéfices : choisir et se constituer son propre cadre de travail, pouvoir travailler de n’importe où et les sessions de “deep work”, ces moments de concentration forte. Le télétravail permet aussi bien sûr de réduire les temps de trajets, réduisant ainsi la fatigue, le stress des bouchons.

La culture du travail et les outils qui accompagnent ce changement.

Le travail à domicile imposé du confinement a permis à certains d’en faire l’expérience pour la première fois et comprendre ce qu’était réellement la vie en remote. Ainsi, chez Agorapulse, les équipes produit et technique parisiennes qui travaillaient habituellement en présentiel, dans une entreprise à 60% en télétravail, ont pu découvrir comment vivaient leurs collègues : les bénéfices, mais également les défis, et ce qu’il fallait mettre en place pour que ça fonctionne. Ils ont pu remarquer l’importance de documenter, de la confiance en équipe, et de la transparence de l’information.

« Punaise Seb, faut que tu bosses. Il faut que personne ne se pose la question de savoir si tu fais quelque chose ou pas. » – Sébastien Gendreau d’Agorapulse

Sébastien nous a par exemple fait part de ce symptôme très présent en 2020 de compenser par la sur-communication à outrance, de peur qu’à distance, on se pose des questions sur ses avancées. 

Le télétravail, un mindset ?

Si on a pas de rituels bien cadrés, au début on peut trouver ça fun, après on peut trouver ça envahissant.” – Sébastien Gendreau d’Agorapulse

Bien sûr, tout n’a pas été rose cette année. Nos trois intervenants ont d’ailleurs pointé du doigt les risques de surmenage. Avec le gain de temps sur les transports, la réduction des pauses café, la réunionite aïgue, beaucoup ont fini par faire plus d’heures et voir leur vie professionnelle prend le pas sur le personnel (répondre à une notification alors qu’on regarde un netflix sur l’ordinateur pendant la pause déjeuner). Ces risques sont d’autant plus pernicieux qu’il est plus difficile à distance de détecter les signaux faibles de surmenage, de désengagement des collaborateurs, certains échanges spontanés étant difficiles à reproduire via les outils numériques.

Les tips pour améliorer son quotidien en remote.

Au bout de deux mois j’étais au fond du trou. Je voyais et parlais à personne, j’étais chez moi entre mes quatre murs sans vraie interaction sociale.” – Sébastien Gendreau d’Agorapulse

Cette expérience intensive de télétravail nous a fait réaliser qu’il était nécessaire de mettre en place certaines bonnes pratiques et rituels. Faire l’effort de s’habiller le matin, avoir un vrai espace dans lequel travailler, se forcer à faire des pauses et s’autoriser à avoir des créneaux AFK (away from keyboard), en bref, maintenir une bonne hygiène de vie (27:00). Sébastien nous a parlé de “mindset télétravail” (30:30). Le télétravail ne serait donc pas fait pour tout le monde ? Si les bénéfices sont nombreux, il paraissait difficile pour nos intervenants de dire que “le télétravail à 100% c’est le paradis”, d’où l’intérêt d’un modèle plus flexible et adapté à la culture de chacun et chaque entreprise. Le confinement nous a fait souffrir du manque d’interactions sociales.

Les locaux : partie intégrante de la culture de l’organisation.

On voit donc l’émergence d’un modèle hybride, entre travail chez soi et travail au bureau. Le modèle hybride permettrait un retour régulier aux bureaux, des moments d’équipes structurants comme les ateliers ou les onboarding. Nos deux intervenants étaient d’accord pour dire que les bureaux faisaient partie de la culture de l’entreprise et que le télétravail complique le brainstorming et les temps créatifs. Un modèle hybride 3j-2j permettrait de lutter contre la réunionite aiguë pour avancer efficacement en télétravail, puis prendre des décisions en présentiel, tout en maintenant les liens d’équipe et la dynamique créative.

Le 100% remote : mission impossible ?

Les entreprises de notre table ronde ont choisi le modèle hybride, mais il n’existe jamais une seule bonne réponse. Slite et Cozycloud ont choisi dès leur création un modèle 100% remote. Comment font-ils pour maintenir une dynamique collective ? Pour creuser ce modèle, clique sur leur nom et redécouvre leurs talks !

 

Si tu veux en savoir plus sur l’expérience d’Agorapulse, Back Market et de la MAIF (qui fera l’objet d’un second article), tu peux le réécouter sur Spotify ou le revoir sur Youtube. 👀

Pour ne pas manquer les prochains événements, suis nous sur Linkedin. Tu veux aller plus loin et discuter de sujets d’organisation concrets pour ton entreprise, rejoins-nous sur Slack ! 🤗